Yves Bayle

Investir en Afrique

Mardi 3 mars 2015, une réunion de travail s’est tenue à Luxembourg dans les locaux de l’Ambassade de la République Populaire de Chine, en présence de Son Excellence M. Zeng Xianqi, Ambassadeur auprès du Grand-Duché du Luxembourg, entre l’ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel), la FICA (Fédération Internationale des Chambres Consulaires & de Commerce d’Afrique) et le Groupe UFP (United Financial Partners Ltd).

Crédit photo/ FICA : de gauche à droite M. Christophe YVETOT, Représentant ONUDI auprès de la commission Européenne ; M. LI Yong Directeur Général ONUDI ; Mme Virginie TICHA, Présidente de la FICA ; S.E M. ZENG XIANQI, Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Grand-Duché de Luxembourg ; M. Yves BAYLE (CEO du Groupe UFP)

Cette réunion de haut niveau organisée par la FICA avait pour objectif de promouvoir et favoriser les investissements dans des projets de développement industriel en Afrique. Pour Virginie Ticha, Présidente de la FICA “l’émergence du continent africain passe avant tout par son industrialisation, y compris de base. Pour mener à bien cette politique d’émergence économique, il est nécessaire d’identifier les secteurs porteurs en fonction des pays concernés et leur potentiel de développement. Il est aussi indispensable de mettre en place des modèles financiers adaptés qui rassurent les différents partenaires impliqués dans les projets”.

Le Groupe UFP a présenté sa vision et son orientation stratégique en faveur de solutions pragmatiques pour faciliter les investissements en Afrique. Il a ainsi développé un modèle financier original qui permet de sécuriser à la fois les partenaires financiers et les groupes industriels tout en garantissant aux Etats africains la pleine autonomie financière et la gouvernance de leurs projets

Le Groupe UFP se focalise sur plusieurs régions d’Afrique où les acteurs privés et les institutions publiques peuvent engager des relations mutuellement bénéfiques, dans des domaines tels que le développement des infrastructures, l’industrie manufacturière et agro-alimentaire, l’énergie, le transfert de compétences technologiques et le renforcement des capacités dans le domaine de la formation technique.

Le Directeur Général de l’ONUDI, M. LI Yong a insisté sur la nécessaire mise en œuvre d’un développement industriel inclusif et durable, particulièrement en Afrique. Il a proposé une vision moderne du développement industriel qui bénéficie à l’ensemble de la société tout en préservant l’environnement et les ressources naturelles : ” P o u r a c c é l é r e r l e p r o c e s s u s d e transformation économique en Afrique et agir à plus grande échelle, il faut nouer des partenariats avec tous les acteurs du développement y compris les institutions financières internationales et les investisseurs privés”. M. LI Yong a ainsi lancé au mois de novembre dernier un Programme de Partenariat Pays, en présence du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon, de l’Union européenne, des institutions financières internationales et de représentants des secteurs publics et privés du monde entier. Ce programme vise notamment à:

  • Coordonner les activités en matière de développement industriel des différents partenaires au développement, y compris les institutions financières internationales et les investisseurs privés.
  • Faciliter la mise en place de programmes de partenariat pour la fourniture aux Etats Africains de services techniques de développement industriel, en consultation avec les institutions financières internationales et les investisseurs privés.
  • Mener des évaluations stratégiques des sous-secteurs industriels et aider à la préparation, à l’élaboration ou à l’évaluation des stratégies d’investissements, des programmes ou des projets en partenariat dans les pays partenaires avec les institutions financières internationales et d’autres partenaires de développement de référence.